110 jours en alpage…

Par Aude Ristat rédactrice et journaliste du magazine.

Reportage photos de Jean-Noël Ducki double page centrale du magazine N 2 octobre 2004.

DES ALPAGES AUX VALLÉES 

C’est la fin de l’été. Les alpagistes bergers, fromagers viennent de passer plus de cent jours en montagne.Le moment est venu pour Cerise, Mignonne ou Verveine de quitter les sommets pour rejoindre les vallées et les dernières pâtures ayant résisté à l automne.

Elles prendront ensuite leurs quartiers d hiver dans les étables des villages.

La descente des alpages est un moment fort de la vie des bergers, une succession d’instants privilégiés que ces hommes, acteurs fondamentaux de l équilibre de la montagne, nous font partager par l’oei du photographie.

Rythmés par le cycle des saisons, les passages des troupeaux modèles depuis le moyen âge * les versants montagneux. Les Bergers guident ces puissants cortèges animés par le son régulier des cloches et le souffle des animaux. Au terme de la descebye, le contrat liant les alpagistes aux propriétaires des troupeaux prendra fin.

* 5000 ans avant notre ère des bergers et leurs troupeaux occupaient les Alpes.

Fermer le menu
×
×

Panier