Jack…

Un soir en estive

Jack c est mon chien de conduite des troupeaux …. sans lui je ne serais pas berger…

Je suis allé le chercher dans les Alpes du sud il avait 5 mois… chez des éleveurs de brebis pour les agneaux et de chèvres pour le lait… et pour Jack le travail au troupeau était naturel…

Avec son frère, sa sœur et sa mère Étoile, une belle et bonne étoile, qui  apprenait à ses chiots  à se diriger autour d un cercle où se trouvait un lot de béliers…

Aujourd’hui il a un peu plus de trois ans c est mon chien sans lui je ne serais pas berger…

Tous les deux nous partageons cette vie avec les troupeaux… Avec des chèvres 150 laitières à trier, pousser et évacuer du quai de traite pendant les longs mois d hiver en vallée de Savoie puis les conduites aux pâturages dans les montagnettes et les cinq mois en alpage ou le travail au quotidien a renforcé cette confiance indispensable entre le berger et son chien.

Lorsque le troupeau se trouve au bord d arrêtes abruptes. Je sais que Jack saura trouver le bon passage pour les faire venir à moi…

Et puis nous sommes allés dans le Vaucluse et le Var  garder des troupeaux de 750 à 1000 brebis Merinos et de chèvres Roves…. pendant cinq mois nous avons remonté le troupeau de Carpentras à Mallocene sur le Mont Ventoux.

Du départ du troupeau à la couchade le soir Jack est infatigable inlassable d exécuter les ordres avec son aide un jeune Border Collie comme lui des campas au maquis en plaine montagne et collines…

les manœuvres de nuit où les brebis ont craint et fuit la présence du loup qu il faut rassembler rassurer et ramener à la couchade ou au comptage  avec le jour le matin touts les bêtes sont là : dans la nuit Jack n a oublié aucune brebis…

et puis ces derniers mois la même envie avec des petits nombres de brebis une soixantaine ou son travail est complètement différent mais toujours aussi important d avoir cette autorité qui permet au troupeau de pâturer en toute quiétude…

Laisser un commentaire